Lutter contre la faim

Objectifs, cibles, faits et chiffres

Objectifs et cibles

en sorte à une alimentation saine, nutritive et suffisante

Nous voulons faire en sorte que chacun, en particulier les pauvres et les personnes en situation vulnérable, y compris les nourrissons, ait accès tout au long de l’année à une alimentation saine, nutritive et suffisante

mettre fin à toutes les formes de malnutrition

Nous voulons mettre fin à toutes les formes de malnutrition et répondre aux besoins nutritionnels des adolescentes, des femmes enceintes ou allaitantes et des personnes âgées

augmentation de la productivité agricole

Nous voulons participer à l’augmentation de la productivité agricole et des revenus des petits producteurs alimentaires, en particulier les femmes, les autochtones, les exploitants familiaux, les éleveurs et les pêcheurs

préservation des écosystèmes

Nous voulons assurer la viabilité des systèmes de production alimentaire et mettre en oeuvre des pratiques agricoles résilientes qui permettent d’accroître la productivité et la production, contribuent à la préservation des écosystèmes, renforcent les capacités d’adaptation aux changements climatiques, aux phénomènes météorologiques extrêmes, à la sécheresse, aux inondations et à d’autres catastrophes et améliorent progressivement la qualité des terres et des sols

Faits et chiffres

  • Une personne sur neuf dans le monde est sous-alimentée (soit 815 millions)
  • La majorité des personnes souffrant de la faim dans le monde vivent dans un pays en développement, où 12,9 % de la population est sous-alimentée
  • L’Asie australe est confrontée à la plus lourde charge de faim, avec environ 281 millions de personnes sous-alimentées. En Afrique sub-saharienne, les projections pour la période 2014-2016 indiquent un taux de malnu-trition de près de 23%.
  • La malnutrition est la cause de près de la moitié (45%) des décès d’enfants de moins de 5 ans – 3,1 millions d’enfants chaque année
  • Un enfant sur quatre dans le monde souffre d’un retard de croissance. Dans les pays en développement, cette proportion peut aller jusqu’à un sur trois
  • 66 millions d’enfants en âge d’aller à l’école primaire dans les pays en développement ont faim lorsqu’ils sont en classe, 23 millions en Afrique seulement.
  • 500 millions de petites exploitations agricoles fournissent jusqu’à 80 % de la nourriture consommée dans les pays en développement. Investir dans ces exploitations constitue donc un moyen considérable d’améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition des plus pauvres et d’accroître la production alimentaire pour les marchés locaux et mondiaux
  • Depuis les années 1900, quelque 75 % de la diversité des cultures a disparu des champs des agriculteurs. Une meilleure utilisation de la biodiversité agricole peut contribuer à des régimes alimentaires plus nutritifs, des moyens d’existence améliorés pour les communautés agricoles et créer de systèmes agricoles plus résilients et durables
  • Si les femmes des régions rurales jouissaient au même titre que les hommes d’un accès à la terre, à la technologie, aux services financiers, à l’éducation et aux marchés, le nombre de personnes souffrant de la faim serait réduit de 100 à 150 millions.

Notre expérience et nos domaines de compétence

PAYS PROJETS DÉJÀ RÉALISÉS OU EN COURS DE RÉALISATION
Centrafrique « Carnaval » ayant permis de recueillir vivres et habits pour les déplacés de Bangassou et d’Alindao
Congo Brazzaville

Création de cantines scolaires depuis 2006 avec l’appui du PAM dans la partie septentrionale du pays

Création des internats à Enyellé, Betou et Mboua pour les enfants autochtones (60)

Ethiopie Soutien alimentaire dans les écoles primaires spiritaines durant 5 années (2003-2008)
Gambie Soutien à la culture de riz dans les communautés rurales
Ghana

Programmes alimentaires dans les écoles du secteur rural

Fourniture de semences et de matériel à des paysans pauvres. Initiation aux techniques modernes

Micro crédit dans les communautés rurales; coopératives agricoles; élevage et pisciculture

Conférences sur l’éradication de la pauvreté à l’université d’Ejisu

Guinée Bissau Aide alimentaire aux écoliers en collaboration avec le PAM
Haïti

Création d’une cantine scolaire au Collège Saint Martial qui propose des repas à bas prix grâce à de nombreux partenaires (Food for the poor, Ambassade de France, Fondation Bel)

Projet de petite production agricole  dans deux communautés en zone rurale

Kenya

Formation des communautés au maraichage et aux cultures céréalières

A Tangulbei formation à l’autosuffisance communautaire agricole et horticole avec Freedom from Hunger et le PAM

Promotion de l’apiculture spécialement avec les femmes; partenariat avec une coopérative d’achat de miel

Développement des infrastructures routières (programme vivres-contre-travail) pour approvisionnement et commercialisation de leur production

Programme de jardinage potager avec Misean Cara

Madagascar

Mise en place de la ferme de Manpikony (2011) et programme alimentaire pour les orphelins depuis 2014

Campagne de fourniture de lait pour les bébés (2016-2020) et cantine scolaire pour 700 enfants depuis 2010

Programme alimentaire dans 2 centres pour 350 enfants de la rue (2019-2020)

Malawi Enseignement des techniques agricoles modernes et de la fabrication d’engrais pour les populations rurales pauvres
Portugal

Dans les années 80 et 90 soutien alimentaire à l’Angola durant la guerre civile

Aujourd’hui soutien à Sao Tome et Principe

Soutien alimentaire à la communauté immigrée de Lisbonne avec le CEPAC

Nigeria Nord Est

Petite exploitation agricole d’ignames et de manioc

Projet agricole à plus grande échelle

Nigeria Nord Ouest Ferme spiritaine de Okura Sawmill
Nigeria Sud Est Okija Farm project depuis 1975 pour fournir de la nourriture et des produits agricoles aux populations
Sud Soudan

Distributions alimentaires

Mise en place d’une agriculture durable

Tanzanie

Nombreux programmes alimentaires  tout au long des années particulièrement chez les Massaï, mais aussi dans d’autres zones touchées par la sécheresse

Efforts dans le centre Dogo Dogo pour les enfants de la rue pour les former au jardinage et à d’autres compétences agricoles

A Tengeru, éducation à l’autonomie (philosophie Mwalimu Nyerere) visant à produire tous les fruits et légumes qu’ils consomment

Initiation à l’agriculture et à l’élevage dans toutes mles maisons de formation

Nouveau projet d’enseignement agricole dans nos écoles professionnelles avec Misean Cara

Zimbabwe Mission St Patrick de Nyanyadzi: soutien aux activités agricoles durables dans les écoles de la mission

Ensemble, pour un développement humain intégral porteur d’espérance, de justice et de paix

Aidez nous

Donate Now!Aidez-Nous!

You are donating to : Greennature Foundation

How much would you like to donate?
$10 $20 $30
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
paypalstripe
Loading...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer